La chapelle St Gervais et St Protais de Cuy était autrefois l’église paroissiale de la commune de Cuy.

 

L’histoire de cette ancienne paroisse normande remonte au haut Moyen-âge.

 

La construction d’une première église à Cuy daterait de la fin du XIème ou du début du XIIème siècle si l’on se réfère à l’appareil des moëllons en opus spicatum ou épis de fougères du clocher situé à droite de l’entrée de l’église.

 

En 1201 et 1220, Sylvestre 3ème évêque de Sées donne L’église de Cuy à l’abbaye d’Ardennes à Saint Germain la Blanche Herbe près de Caen. Cette donation est confirmée par Jean de Tilly seigneur de Cuy en 1330.

 

L’histoire de l’église de Cuy n’est pas connue à la fin du moyen-âge. Elle fut peut-être construite ou reconstruite sous l’initiative de l’abbaye d’Ardennes dès le XIIIème siècle, date probable de la mise en œuvre de plusieurs ouvrages : son portail d’entrée, son chevet et le lavabo à droite du maître autel.

 

Le 31 décembre 1647, le baron de Cuy de la famille Du Four fonde en l’église de Cuy une confrérie du rosaire dans une chapelle latérale (la chapelle à la vierge) qu’il vient de bâtir pour abriter probablement les sépultures de sa famille. Une porte murée à la base du mur de la chapelle dans le cimetière pourrait être le signe d’une salle souterraine sous cette chapelle.

 

En 1676, une nouvelle cloche est fondue pour l’église de Cuy à la demande de Norbert Le Harrivel, nouveau prieur curé de Cuy. Ses parrain et marraine sont le baron de Cuy et l’épouse du seigneur de Ri.

 

L’église a connu entre 1745 et 1763 de profonds changements. Le retable du maître autel et celui de la chapelle du rosaire ont été remplacés par des retables neufs en pierre de style rococo.

 

Le retable de la chapelle sud porte les blasons dont l’un est celui de la famille Du Four de Cuy et les autres des familles alliées (Heuzard, Montgommery, Le Heudey ou Coulaincourt)

 

Au XVIIIème siècle, un petit porche de bois couvert d’une toiture en tuile est construit devant le vieux portail roman.

 

De 1848 à 1850, la comtesse De Choiseul D’Aillancourt fait restaurer le chœur de l’église et la chapelle de la sainte vierge. Jusqu’à sa mort en 1886 cette dernière veille à l’entretien de l’édifice.

 

Pendant la première moitié du XXème siècle aucun travail n’est réalisé à l’église . Les princes De Brooglie-Revel successeurs des Choiseul semblent moins s’intéresser à l’église que leurs prédécesseurs .

 

Synthèse tirée de l'étude historique de Mr Eric Yvard, historien du patrimoine, Sept 2007

 

Inscrite au titre des Monuments Historiques, la charpente et la toiture de la chapelle sud ont fait l'objet d'une rénovation en 2011.

 

La tombe du pilote de la Royal Air Force, R.D. Ackers, abattu le 18 août 1944 à l'âge de 21 ans, soldat de la seconde guerre mondiale, est visible dans le cimetière de cette église.

 

 

2 juillet 2017 :

FETE COMMUNALE avec concours d'épouvantails & vide grenier

Liens utiles

ape-Occagnes